Archive mensuelle avril 2019

Pargwladis

L’étoile filante de De La SALLE décroche une autre médaille aux jeux FENASSCO.

Inscrite en 6e  au Collège De La Salle en septembre 2014, la jeune prodige a toujours su exploiter sa tête et ses jambes.  De La Salle est le cadre idéal pour cette adolescente de développer son talent. Détectée en classe de 4e pendant les cours d’éducation physique et sportive par ses encadreurs et professeurs d’EPS des institutions lasaliennes (M. WAMI Moise, NDOUMBE MOUSSANGO et MENDJUI Philomène),MOUNDIKI PEH Lafortune représente le Collège  De La SALLE aux jeux FENASSCO LIGUE A du Wouri (qui correspond à l’enseignement secondaire) pendant l’année scolaire 2017-2018,où elle compétit dans une catégorie supérieure à son âge : junior au lieu de cadette puisqu’elle n’a que 14 ans. Elle  souscrit aux courses de vitesse : 100m et 200m ; au saut en hauteur et au saut en longueur.

Au niveau départemental l’année dernière, MOUNDIKI rafle toutes les premières places et remporte une médaille en or.

Le Collège De La SALLE est donc honoré du trophée de la meilleure athlète féminine du Wouri d’abord et du Littoral par la suite. Qualifiée aux  finales nationales à N’Gaoundéré, elle remporte la médaille d’or nationale au saut en hauteur.

En 2018-2019 elle présente, une fois encore, au Frère Directeur, Blaise Marie DJEUKAM, un trophée de meilleure athlète féminine de la région du littorale.  Cette année, les Finales Nationales des jeux FENASSCO -Ligue ‘’A’’ se sont déroulées   du lundi, 1er avril, jusqu’au 7 avril 2019 dans la capitale politique du Cameroun et MOUNDIKI PEH LAFORTUNE y est revenue avec une médaille de Bronze.

Notre étoile filante est déjà présélectionnée à l’équipe nationale d’athlétisme des U18. C’est-à-dire des moins de 18 ans. Son rêve actuel est d’obtenir une bourse d’étude du comité national olympique et sportif du Cameroun. Aujourd’hui en classe de Seconde MF/CM, elle déclare qu’elle ne compte pas baisser les bras tant que  De La SALLE la soutient et prie pour elle.

Pargwladis

Année Jubilaire

L’année scolaire 2018/2019 est une année spéciale avec la célébration des 300 ans de la mort du Saint   Jean Baptiste De  La Salle. C’est une année qui revêt un caractère particulier parce que les Frères des Ecoles Chrétiennes  et la grande famille lassallienne du monde entier entendent rendre un grand hommage au Père Fondateur. Sa grandeur et ses valeurs ont fortement contribué à l’humanisation de l’éducation et à la qualité de la formation reçues de nos jours, dans plusieurs systèmes scolaires confessionnels. Un homme qui a consacré sa vie entière à la formation de l’Homme intégral.

Ça fait 300 ans qu’il est mort en laissant non seulement une pléthore de  chefs d’œuvres : physiques, spirituels,exclusivement au service de l’homme mais aussi des savoirs (savoir-être et savoir-faire)dans un monde où l’absurde, l’incertitude, et le vice s’invitent.  

Le lancement du tricentenaire de la mort de Saint Jean Baptiste De La Salle, pour le district d’Afrique Centrale, a eu lieu à KELO au Tchad, du 13 au 15 décembre 2018. La célébration de clôture est ainsi prévue pour le 17 et 18 mai prochain.  Le District d’Afrique Centrale, pour
être en phase avec l’Institut, a choisi  comme site de la célébration le Complexe De La Salle  de Douala.

 Le comité d’organisation mis sur pied travaille d’arrache-pied pour que l’évènement soit un. A cet effet ces  deux jours seront meublés des activités intellectuelles, spirituelles et culturelles où tous les lasalliens manifesteront leur fierté à travers des sacrements, des sketchs, des interprétations, des chants religieux, des défilés de modes, des danses traditionnelles… Les personnels, les étudiants, les apprenants et les élèves du complexe De La Salle : le CFPC (le centre de Formation Professionnelle Continue La Salle), l’EST (l’Ecole Supérieur Technique La Salle) et le CEGTI (Collège d’Enseignement Général et Technique industriel), en plus des invités, seront entre 2000 et 5000 personnes présentes ces jours.  Les affiches et banderoles longent déjà les ruelles de Douala et sur ces supports publicitaires, le logo du tricentenaire en dit plus.

 300 ans de la mort c’est aussi, selon le Frère Anatole DIRETENADJI Visiteur, District d’Afrique Centrale dans l’Editorial Lasalle INFO « le 3e centenaire de la naissance au ciel du Fondateur des Frères des Écoles Chrétiennes ». La Communauté lasallienne est donc en fête.